16-11-2017

5 lauréats pour les Victoires des Cantines Rebelles 2017


Un Plus Bio a organisé la 2e édition des Victoires des Cantines Rebelles le 15 novembre.
La matinée a été introduite par Antoinette Guhl, adjointe à la maire de Paris chargée de l’Economie sociale et solidaire, de l’Innovation sociale et de l’Economie circulaire, et par Gilles Pérole, président d’Un Plus Bio.
Le programme s’est poursuivi avec la présentation de l’association et son Club des Territoires, engagés dans une restauration collective de qualité, une table ronde sur les défis et avancées en matière de bio et local, avec les résultats d’une étude de l’Observatoire de la restauration collective bio et durable.
Trois grands points en résultent, battant en brèche les idées reçues :
Un repas à 20 % de bio n’est pas plus cher qu’un repas conventionnel ;
Plus de bio n’entraîne pas une dérive des budgets des collectivités ;
L’augmentation du bio ne repose pas sur les importations.
Les Victoires des Cantines Rebelles 2017 ont été remises aux lauréats l’après-midi, en présence de leurs parrains et marraines :
- Catégorie C’est l’affaire de tous (associations/collectifs de parents), marraine Emily Loizeau : La Cantine du village (commune de Saint-Lô)
- Catégorie Ca se cuisine (cuisiniers), parrain Cyril Dion : Hugo Dereymez (commune de Nogaro)
- Catégorie C’est politique, collectivités servant de moins de 1 000 repas/jour, parrain Jean-Paul Capitani : Ville de Briançon
- Catégorie C’est politique, collectivités servant entre 1 000 et 5 000 repas/jour, marraine Julie Andrieu : Ville de Millau
- Catégorie C’est Politique, collectivités servant plus de 5 000 repas/jour, parrain Thierry Marx : Ville de Nîmes


NEWSLETTER LeChef.com

Restez informé des dernières actualités !


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel